Quel est votre Ikigai?

Depuis le temps que j’entendais parler de l’Ikigai, ce graal du bonheur japonais, c’est avec une certaine impatience que je me suis lancée à sa recherche.

Qu’est ce que l’Ikagai ? C’est ce qui fait que l’on est motivé pour se lever le matin, ce qui nous anime de manière consciente ou inconsciente et qui donne du sens à nos actions. Il parait que lorsque l’on a découvert son Ikagai, on peut alors orienter son activité professionnelle, ses loisirs, sa vie vers ce qui nous rend vraiment heureux. Dans une époque comme la nôtre ou le droit au bonheur sera bientôt un droit opposable comme le droit au logement, quelle belle promesse…

L’Ikagai c’est la conjonction de ce que l’on aime faire, ce que l’on sait faire, ce que l’on peut apporter au monde et ce que le monde est prêt à payer.  Par exemple, un violoniste (qui aime jouer au violon, excelle sur cet instrument et remplit des salles de concert) est dans la réalisation de son Ikigai.

Me voilà donc lancée avec mon livre « mode d’emploi » récemment acquis. Il y en a des dizaines qui proposent des exercices permettant de définir les 4 points principaux qui composent l’Ikagai.

Résultat de recherche d'images pour "image ikigai"

Le 1er exercice consiste à identifier mes 3 livres préférés, réfléchir aux raisons pour lesquelles je les ai retenus. Voir ce qui m’a plu dans chacun d’entre eux, s’il y a des points communs. La réflexion se poursuit avec mes 3 films préférés, mes jeux préférés enfants, puis ado, puis mes hobbies de jeune adulte.

A chaque étape il faut prendre du recul, identifier les mots clés, ce qui fait que telle ou telle activité m’a plus marquée. Des listes, des listes, du surligné, des réflexions, mon cahier est bien rempli et je m’étonne de tout ce que l’on peut apprendre sur soi-même à partir de petits exercices très simples.

La réflexion se poursuit en se nourrissant des compliments et remarques de mon entourage, un travail sur mes valeurs, ce qui m’a rendu heureuse jour après jour etc

Pour chaque exercice, les consignes sont très simples, ludiques. C’est avec plaisir que j’aborde chaque étape. Je me laisse guider à la fois curieuse de ce que sera le prochain exercice et rassurée de voir se dessiner une véritable cohérence dans les résultats de chaque exercice. De nouvelles pistes de réflexion s’ouvrent à moi.

Au final je garderai mon Ikagai pour moi mais je peux affirmer que le résultat a été éclairant sur certains choix que j’avais pu faire de manière spontanée. Cela m’a confortée dans l’idée que j’avais fait les bons choix professionnels.  Plus globalement je me sens cohérente avec moi-même et je vois comment l’être encore plus  à l’avenir.

La démarche de recherche d’Ikagai est simple, accessible contrairement à certains outils de développement personnels. Je la recommande donc à tous ceux qui souhaitent faire les bons choix personnels ou professionnels ou tout simplement pour le plaisir de mieux se connaitre.

Que vous vous lanciez seul ou bien accompagné par un coach, c’est avant tout une rencontre avec soi-même. Une première étape pour cultiver son bonheur !

%d blogueurs aiment cette page :